mercredi 26 juin 2013

Première dictée muette

   Grand Souriceau manipule l'alphabet mobile depuis un moment déjà mais n'écrivait pas encore de "vrais" mots (par exemple : il pense à "papa", il cherche et utilise les lettres "p-a-p-a"). C'est maintenant chose faite : il cherche de plus en plus à écrire ce à quoi il pense, de façon précise. Ce sont vraiment des moments magiques ! Et puis un jour, il m'appelle et me dit : "Maman, je voudrais écrire Joker donne un coup de pied à Batman" (merci papa !). Ne le sentant pas prêt à écrire "donne un coup de pied" j'ai tenté de changer un peu la phrase en gardant l'idée : 
"- Tu veux dire que Joker tape Batman ?
- Oui, Joker tape Batman. (ouf !)
- Tu veux me montrer comment tu écris Joker tape Batman ?
- Je veux que tu m'aides."
   Je me suis donc installée à côté de lui et nous avons commencé. Il n'était pas question pour moi de lui dire quelles lettres utiliser, par contre j'ai pu l'aider à décortiquer sa phrase. Ensemble, nous répétions chaque mot assez lentement, afin qu'il cerne bien tous les sons. Sa phrase dite sans pause lui semblait impossible à écrire seul, mais en prenant le temps -avec maman- de décomposer cette phrase, il s'est vite rendu compte qu'il ne s'agissait que de sons mis bout à bout ; comme il fait d'habitude, mais cette fois avec un but précis d'écriture. Je ne vous dis pas sa fierté une fois la phrase finie !!

   
   Comme toujours au début de l'écriture, les enfants ne mettent aucun espace entre leurs mots : cela viendra avec la lecture et l'entrée dans le monde de la grammaire. Comme souvent aussi, certaines voyelles manquent, et ça n'a rien d'alarmant. Pour ses premières écritures spontanées, Grand Souriceau a pris l'habitude de poser ses lettres dans le couvercle de la boîte de l'alphabet mobile : habitude qu'il a gardée ici même si ce n'était pas très pratique...Vivement le tapis d'écriture !! Et bien entendu, il ne fallait rien ranger avant l'arrivée de papa  :-)

   Je ne mets ici qu'un exemple, mais Grand Souriceau se sent de plus en plus à l'aise et a écrit beaucoup d'autres choses...jusqu'à ce qu'il se lasse un peu. Il continuait, mais moins motivé. Je me suis dit que c'était peut-être le bon moment pour introduire la première dictée muette. Je suis allée chercher la pochette et je lui ai dit : "Dans cette pochette, il y a des images. Tu veux les regarder ?" Il m'a répondu oui et nous les avons regardées ensemble, en nommant ce que nous voyions -histoire de s'assurer qu'il connaisse bien tous les mots. Puis je lui ai demandé s'il voulait écrire ce qu'il voyait, j'avais l'image de l'as dans les mains : "Cette image, elle représente un as, tu veux essayer d'écrire as ?" Il m'a dit "oui" sur le ton de "pourquoi pas" et je lui ai montré comment utiliser ces petites vignettes :

- il pose sa première image (sans l'écriture au dos) en haut à gauche de son tapis d'écriture (ici pour l'instant le couvercle de l'alphabet mobile).
- il nomme ce qu'il voit puis "décortique" les sons du mot.
- il choisit les lettres correspondantes et écrit son mot.
- il prend l'image jumelle (mais avec l'écriture au dos cette fois) et la pose à droite de son mot.
- il retourne l'image pour voir l'écriture du mot et s'auto-corriger.


   Pour cette première fois, il n'a écrit que quatre mot. Mais c'est de ma faute, tant que je ne lui fais pas de tapis d'écriture, il persistera à utiliser ce couvercle et donc à avoir un espace limité ! Je sais quelle sera ma prochaine fabrication maison !  :-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire